The Voice reprend ses droits sur TF1 ce samedi 18 février avec une sixième saison qui s'annonce explosive. Cette année marque l'arrivée de M.Pokora comme juré, un juré qui semble prêt à tout pour gagner. Mais si il y en bien un qui ne compte pas se laisser faire c'est Mika. Pour Télé-Loisirs le chanteur libanais est revenu sur cette concurrence naissante et sur la saison à venir.

Alors, il y avait de la compétition avec le petit nouveau ?

Mika : C’est vrai, c’était souvent Matt contre moi ! On se retournait pour les mêmes talents et on devait se battre. Il faut dire qu’on est de la même génération : il a 31 ans, j’en ai 33… Même si Florent me dit que je fais vieux ! Ça doit être la couleur des cheveux… [Il rit.]

Quels sont les atouts de M. Pokora ?

Sous sa légèreté, il y a une préparation très sérieuse ! C’est un bosseur et un perfectionniste. Son point faible, c’est que c’est un mauvais perdant. [Il rit.]

Et la force des deux autres coachs, Zazie et Florent Pagny ?

Florent, c’est le vécu. Il a une forme de résilience à tout : au challenge politique, économique… Il a tout vécu et tout survécu. Ca lui donne une sorte de recul. La force de Zazie, c’est son excitation face aux mots et aux paroles. En fait, elle est super geek !

Il y a deux générations sur le plateau…

Ce sont moins des différences d’âge que des différences d’expérience. Évidemment, de temps en temps, on se chatouille avec nos âges respectifs… Mais on se permet de le faire parce qu’on a énormément de respect les uns pour les autres.

Pour vous, cette saison sera-t-elle celle de la sagesse ?

Cette année, j’ai enchaîné les tournages dans plusieurs pays… Et ça m’a permis d'atteindre une sorte de lâcher-prise. J’étais super franc ! Je ne voulais pas jouer de jeu. J’ai suivi mon cœur. Cette attitude à la fois simple et directe m’a servi. Je me suis régalé. Et j’ai une équipe d’enfer !