Pour Amir les Enfoirés sont devant l'Eurovision !

Pour Amir les Enfoirés sont devant l'Eurovision !

Tf1 diffuse l'émission ce soir.

Amir fait partie des recrues de la nouvelle saison des Enfoirés. Il a fait ses premiers pas en janvier dernier lors du concert enregistré à Toulouse.

Malgré l'absence des figures emblématiques tels que Jean-Jacques Goldman, Pierre Palmade ou encore Mimie Mathy, le show s'annonce encore grandiose cette année.

Pour l'occasion Amir est revenu sur cette toute nouvelle aventure pour lui :

Vous êtes le petit nouveau de la bande. Racontez-nous cette première…

Je me sens super bien dans cette troupe des Enfoirés. Je suis heureux et fier d'en faire partie. Je ne connais pas d’autres événements où l’on fait une belle action tout en prenant autant de plaisir. Les Enfoirés, c’est un des plus cadeaux que la vie m’ait fait. C’est différent de l’Eurovision mais je crois que c’est encore plus fort.

Pas trop frustré d’arriver l’année où Jean-Jacques Goldman s’en va ?

Oui je regrette qu'il ne soit pas là. Je n’ai connu les Enfoirés que sans lui et je peux vous garantir que ça s’est super bien passé. Ce qui est certain, c’est que son esprit est ressenti.

Comment avez-vous intégré le spectacle ?

J’étais dans le train. C’était quelques jours après les NRJ Music Awards. J'ai reçu un coup de fil d'Yves Maillet, le directeur artistique des Enfoirés. Puis un autre de Rose-Hélène Chassagne, la patronne de Warner, ma maison de disque. J’ai trouvé ça étonnant. Le problème, c’est que ça coupait sans arrêt. Pendant une heure, j’ai stressé. Quand le réseau est revenu, j'ai enfin pu joindre Rose-Hélène. Elle m'a dit : "Ils te veulent dans les Enfoirés cette année. Félicitations !". J’ai sauté de joie. J'étais comme un fou dans le train.

De qui êtes-vous le plus proche dans cette aventure ?

De tous les gens qui partagent ma loge : Soprano, Patrick Bruel, Michael Jones, Patrick Fiori et Maxime Le Forestier. Les ¾ du temps, on échangeait en caleçon. Ça rapproche (rires). On passe pas mal de temps ensemble : on se change ensemble, on rigole ensemble. On passe des heures ensemble entre les tableaux. Côté filles, je m’entends également super bien avec Tal mais nous ne partageons pas notre loge par contre (rires). On se connaît depuis longtemps, bien avant que je ne rejoigne la troupe des Enfoirés. J'ai aussi beaucoup accroché avec Michaël Youn que je connaissais peu. C'est un garçon intelligent et en plus un artiste de grand talent.

Est-ce que vous regardiez le spectacle des Enfoirés lorsque vous étiez plus jeune ?

Je regardais quand j’étais enfant mais pas tous les ans malheureusement. J’ai vécu une bonne partie de ma jeunesse à l’étranger et il n’y avait pas TF1. Mais ça venait quand même jusqu’à mes oreilles et je m’intéressais à la chanson des Enfoirés. Mon jeu préféré avec ma mère, c’était d’essayer de reconnaître les voix.

Etes-vous partant pour les Enfoirés 2018 ?

Evidemment, à 1000% !


Tags :
amir enfoires

0 commentaire

Laisser un commentaire
  1. Pas encore de commentaire, soyez le premier.

Laisser un commentaire

Pour déposer un commentaire, il faut être connecté : Se Connecter - Créer un compte (gratuit)

En ce moment sur MFM Radio

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios