La Russie interdite d’Eurovision

La Russie interdite d’Eurovision

Quand les problèmes géopolitiques s’invitent au concours.

La candidate russe Loulia Samoïlova a été interdite d’entrée sur le territoire ukrainien. Elle ne pourra donc pas participer à 62e édition de l’Eurovision, prévue le samedi 13 mai à Kiev, la capitale ukrainienne.

La chanteuse fait la polémique déjà dans son pays, où on lui a rappelé un concert auquel elle a participé en Crimée en 2005. Un territoire annexé depuis par la Russie. Un conflit qui a fait plus de 5000 morts des deux côtés.

C’est que le concours de l’Eurovision se déroule cette année dans un pays en guerre, ou « La Russie est l’agresseur », explique à France 24 Kateryna Botanova, un journaliste culturelle ukrainienne. Il faut savoir que les combats se poursuivent dans l’est du pays, où un blocus ferroviaire tente d’épuiser économiquement les territoires indépendantistes soutenus par la Russie.

Avec cette actualité, beaucoup d’ukrainiens ont vécu cette participation comme une provocation et ont appelé les autorités à interdire la participation d’Loulia Samoïlova. Et c’est encore plus compliqué quand un député Ukrainien s’en mêle en déclarant « Si tu violes notre souveraineté, si tu chantes à un concert des occupants en Crimée, cela veut dire que tu t’exposes à une interdiction d’entrée en Ukraine »

« Flame is burning » (La flamme brûle) voilà la chanson que la chanteuse de 27 ans en fauteuil roulant devait interpréter. 



0 commentaire

Laisser un commentaire
  1. Pas encore de commentaire, soyez le premier.

Laisser un commentaire

Pour déposer un commentaire, il faut être connecté : Se Connecter - Créer un compte (gratuit)

En ce moment sur MFM Radio

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios