Passe d’arme entre Florent Pagny et Yann Barthès

Passe d’arme entre Florent Pagny et Yann Barthès

Concernant l’exil fiscal du chanteur

Florent Pagny est sujet à toutes les controverses ces derniers temps. Le Parisien avait dévoilé dans la semaine que le chanteur comptait vivre au Portugal afin de bénéficier d’avantages fiscaux. L’artiste s’est expliqué au micro de Yann Barthès hier, dans l’émission Quotidien.

 

Tout d’abord, il annonce que le passage de son interview au Parisien où il dévoilait son départ au Portugal était en off. C’est-à-dire qu’il ne devait pas être dévoilé dans le journal. Il explique que « la question [du journaliste] c'était 'où vous vivez ?' Et j'ai dit 'Eh bien en fait, je vis nulle part. Je passe trois-quatre mois aux Etats-Unis pour voir les enfants, trois-quatre mois en Argentine et trois-quatre mois en France car j'ai mon activité. Et, il n’y a pas longtemps, j'ai atterri au Portugal pour des raisons fiscales. Mais je termine cette interview en disant 'Cette partie-là, c'est pour toi. Tu ne le mets pas en ligne.' » Il affirme tout de même que cela ne l’a pas dérangé plus que ça que cette partie soit dévoilée et qu’il assume ses propos.

 

Florent Pagny a confirmé à Yann Barthès qu’il paierait toujours ses impôts en France. Seules ses royalties (c’est-à-dire l’argent gagnée sur la vente de ses produits) seraient non imposables. « La règle fiscale française, elle est pour tous les artistes, tous les sportifs, tous les gens du spectacle, de la mode. […] Tout ce qui est prestation, c'est-à-dire toutes les performances qu'on peut faire sur le territoire français, est assujetti à l'impôt français, au taux français », a-t-il argué. L’artiste annonce d’ailleurs avoir payé plus de 1 million d’euros d’impôts certaines années.  Mais selon lui, il ne paye pas l’ISF (Impôt Sur la Fortune) car il dépense son argent pour faire vivre des personnes. Yann Barthès lui répond alors que l’ISF ne touche que les biens immobiliers. « Je n’ai pas de biens immobiliers … en France » lui rétorque alors Florent Pagny.

 

Par la suite, Yann Barthès le tance : « Qu'est-ce que vous allez foutre au Portugal ? [...] On vit dans un beau pays. Vous comprenez que ça puisse choquer les gens qui gagnent beaucoup moins d'argent que vous ? » Florent Pagny se défend et assure : « Je suis juste dans la légalité. Je ne triche pas. La vie me le permet, alors pourquoi j'irais m'en priver ? » Le chanteur vante la qualité de vie du Portugal qui, selon lui, serait une raison majeure de son départ. « On part au Portugal pour les impôts, on y reste pour la qualité de vie. »

 

Que l’on soit pour ou contre le départ de Florent Pagny, on peut noter qu’il fait partie des rares personnalités à assumer sans tabou son exil fiscal.



0 commentaire

Laisser un commentaire
  1. Pas encore de commentaire, soyez le premier.

Laisser un commentaire

Pour déposer un commentaire, il faut être connecté : Se Connecter - Créer un compte (gratuit)

En ce moment sur MFM Radio

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios