Stéphane Plaza accusé de sexisme par le CSA

Stéphane Plaza accusé de sexisme par le CSA

« Ça a été une alerte pour nous »

La Belgique a récemment diffusé Chasseurs d'ap­part, le choc des champions, sur sa chaîne RTL TVI. Dans cette émission, Stéphane Plaza a réuni les meilleurs chasseurs d'appartements de l'année pour qu'ils s'affrontent. Comme à son habitude, le programme s’essaye à quelques touches d’humour, ce qui n’a pas plu à une téléspectatrice. Celle-ci a saisi le Conseil Supérieur de l'Au­dio­vi­suel belge, jugeant certains propos de Stéphane Plaza sexistes. « Elle s'est également insurgée contre l'attitude de l'animateur Stéphane Plaza à l'encontre des femmes [...] durant le programme, ainsi que les choix éditoriaux opérés par l'émission pour présenter les femmes », précise l’AFP.

L'institution belge a donc ouvert une enquête pour « possible atteinte au respect de l'égalité entre les femmes et les hommes ». Elle évoque, entre autres, « des propos et attitudes de l'animateur, des remarques des concurrents masculins, des commentaires de la voix off souvent accompagnés de montages visuels et sonores qui les appuient […] orientés vers le seul physique des femmes et dans un rapport de séduction. »

En février dernier, l’émission avait déjà fait polémique en France. Certains téléspectateurs ont regretté que la voix off fasse plusieurs allusions coquines à propos d'Angélique, l'une des chasseuses d'appart'. Celle-ci avait répondu : « Alors oui, la voix off insiste et ça crée un débat autour du sexisme, un peu moins de commentaires de la voix off ne m'aurait pas du tout dérangée. Mais, ça reste valorisant, donc je ne peux pas dire que ça me dérange. »

Selon le Huffington Post, l'émission de Stéphane Plaza est "mise sous surveillance" depuis septembre par le CSA. Le gendarme du PAF a confié : « On a considéré à l'époque [de la diffusion de Chasseurs d'appart', le choc des champions en France, NDLR] qu'il n'y avait pas assez d'éléments de droit et que ça pouvait être un dérapage à caractère humoristique et occasionnel. Mais ça a été une alerte pour nous. Le conseil a ensuite été saisi par les téléspectateurs lors de la diffusion d'autres épisodes de Chasseurs d'appart. Ces alertes régulières sur ce programme ont poussé le CSA à s'auto-saisir. Depuis la rentrée, nos équipes regardent régulièrement l'émission et le conseil donnera ses conclusions en décembre. Si le sexisme devient un ressort éditorial, ça peut poser problème au conseil. »

 



0 commentaire

Laisser un commentaire
  1. Pas encore de commentaire, soyez le premier.

Laisser un commentaire

Pour déposer un commentaire, il faut être connecté : Se Connecter - Créer un compte (gratuit)

En ce moment sur MFM Radio

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios