Johnny Hallyday : toute la musique qu’on aime !

Johnny Hallyday : toute la musique qu’on aime !

Découvrez la vie du plus grand des rockeurs français

Johnny Hallyday s’est éteint cette nuit à l’âge de 74 ans à Marnes-la-Coquette. Il luttait depuis quelques mois contre un cancer du poumon. Sa femme, Laeticia Hallyday a annoncé cette nuit : « Johnny Hallyday est parti. J’écris ces mots sans y croire. Et pourtant c’est bien cela. Mon homme n’est plus. Il nous quitte cette nuit comme il aura vécu tout au long de sa vie, avec courage et dignité. »

Johnny Hallyday, pseudonyme de Jean-Philippe Smet, est né le 15 juin 1943, à Paris, d’un père belge et d’une mère française. Il devient dès les années 1960 une star nationale. Au cours de sa carrière, il a enregistré plus de mille titres, composé une centaine de chansons et vendu 110 millions de disques.

En 1957, il arrive à Paris. Il se fait des amis, dont Christian Blondieau, alias Long Chris, Claude Moine, le futur Eddy Mitchell, et Jacques Dutronc. Il découvre le rock’n’roll dans les films d’Elvis Presley, dont il s’inspirera sur scène. Il fréquente assidûment les lieux culte du rock français comme le Golf-Drouot, où il interprète des chansons de son idole.

En 1959, il participe à l’émission télévisée « Paris cocktail ». Coup de chance pour lui, le chanteur qui devait participer à l’émission tombe malade. Johnny le remplace au pied levé et se fait remarquer par le directeur artistique de Vogue, qui l’engage pour un an.

Il sort son premier disque en mars 1960, avec notamment les titres T’aimer follement et Laisse les filles. La même année, en juin, il sort un deuxième disque, Souvenirs souvenirs. Le titre du même nom est un succès auprès des jeunes et devient son tout premier tube. C’est le vrai début de sa carrière.

 Il commence à se produire sur scène. Son jeu de jambe, inédit en France, lui permet de triompher lors du premier festival rock organisé au Palais des sports, en 1961. Il se produit à l’Olympia et sort l’album Salut les copains. C’est à cette période qu’il obtient son surnom d’« idole des jeunes », qu’il gardera même au crépuscule de sa vie.

En 1965, il épouse la chanteuse Sylvie Vartan. Le mariage, qui se voulait secret, déchaîne les médias et les foules. Le couple a la plus grande peine à parcourir les quelques mètres qui séparent l’église de leur voiture, preuve de la popularité du chanteur. Leur fils, David, naît en août 1966. Johnny est alors le chef de file des « yéyés », les héros des baby-boomers. Il évolue vers la pop et le rythm’n’blues avec l’album Génération perdue.

En 1969, la chanson Que je t’aime marque son tour de chant. Le journaliste Philippe Labro, avec qui il partage sa passion de l’Amérique, lui écrit des chansons, puis c’est l’auteur-compositeur Michel Mallory qui l’influencera beaucoup.

En 1971, il se fait acteur devant la caméra de Claude Lelouch dans L’aventure c’est l’aventure. Les tournées continuent mais cette vie tumultueuse a raison de son couple. Johnny et Sylvie finissent par divorcer en 1975. En 1977, la chanson Elle m’oublie est un énorme tube, un des plus importants de la décennie.

En 1979, il chante Ma gueule, qui deviendra l’un de ses tubes les plus célèbres. Pourtant, le titre, écrit par Gilles Thibaut, ne lui était pas destiné. Le parolier l’avait rédigé pour Alice Sapritch, qui ne l’enregistrera jamais.

Au début des années 1980, le chanteur connaît une période creuse. Mais à partir de 1984, c’est la renaissance. Il rencontre Michel Berger, créateur de Starmania, qui lui compose des titres inoubliables comme Quelque chose de Tennessee, de l’album Rock’n’roll attitude. Jean-Jacques Goldman lui compose également des titres, dont Laura, chanson dédiée à sa fille Laura Smet, née en 1983, de sa liaison avec l’actrice Nathalie Baye, rencontrée sur le tournage du film Détective, de Jean-Luc Godard.

En 1986, Nathalie Baye et lui se séparent. En 1990, il épouse Adeline Blondieau, fille de son ami Long Chris. Ils se séparent après deux ans d'union à peine. Il se marie une dernière fois en 1996 avec la mannequine Læticia Boudou.

Le public continue de l’adorer. Il s’offre le Parc des Princes en 1993 pour ses 50 ans. En 1998, il est le premier chanteur français à triompher au Stade de France, tout juste construit pour l’occasion de la Coupe du Monde de football. Son entrée en hélicoptère marque les esprits. Il est reconnu comme l’un des plus grands showman français. Il collabore désormais avec Pascal Obispo. Monument du rock français, il reçoit en 1997 la médaille de chevalier de la légion d’honneur.

En 2000, il fête ses quarante ans de carrière. Le 10 juin, il donne un spectacle gratuit à la tour Eiffel devant 500 000 spectateurs. En 2002, il sort le 43e album de la carrière A la vie, à la mort, qui se vend à 1,5 million d’exemplaires. Il marque son retour à la chanson après deux années de pauses consacrées au cinéma. La même année, il chante Allez les bleus, chanson officielle de la Coupe du monde de football.

En 2004, il change de maison de production et passe chez Warner Music. Il enregistre en 2007 Avec le cœur d’un homme, un disque aux influences blues.

En 2004 et 2007, ils adoptent deux petites filles d'origine vietnamienne : Jade et Joy. Très attaché à elles, il chantera Mon plus beau Noël en 2005.

Sa longévité au premier plan, comme ses prestations vocales et scéniques, lui attirent la reconnaissance de ses pairs. Depuis ses débuts, il a effectué 183 tournées, 27 rentrées parisiennes et a attiré plus de 28 millions de spectateurs. Il a enregistré plus de 1 000 titres, composé une centaine de chansons et vendu 110 millions de disques. Sa carrière est récompensée par 40 disques d’or, 22 de platine, 5 de diamant et 10 Victoires de la musique, pour une discographie officielle qui compte 50 albums studio et 29 albums live.

Sa santé se dégrade et, en 2009, il est hospitalisé pour un cancer, dont il se rétablit après une longue convalescence. 2010 est l’année de retour sur scène après ses ennuis de santé. C’est aussi sur scène qu’il fête ses 70 ans en juin 2013. L’artiste tourne ensuite en France et à l’étranger. Les tournées comme « Le rester vivant tour » ou en 2017 « La tournée des vieilles canailles » avec ses amis Mitchell et Dutronc sont des succès. Mais la santé de l’artiste se détériore encore et en mars 2017, il révèle être soigné pour un cancer du poumon.

Johnny est considéré par tous comme le « taulier », l’un des plus grands chanteurs français de tous les temps. Ses titres ont accompagné les Français au fil des générations. Il a chanté la bande originale de nos vies. 



0 commentaire

Laisser un commentaire
  1. Pas encore de commentaire, soyez le premier.

Laisser un commentaire

Pour déposer un commentaire, il faut être connecté : Se Connecter - Créer un compte (gratuit)

En ce moment sur MFM Radio

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios